×
Accueil Les aides Le programme « Habiter Mieux »

Le programme « Habiter Mieux »

Porté par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), le programme Habiter mieux permet, sous conditions de ressources, de bénéficier d’une aide financière et d’un accompagnement technique pour améliorer de façon significative les performances énergétiques d’un logement.

 

Pour qui ?

Ce programme est accessible aux propriétaires occupant sous conditions de ressources, aux propriétaires bailleurs (moyennant un conventionnement des loyers) et aux syndicats de copropriétés fragiles ou en difficultés.

Pour les propriétaires occupants, les plafonds de ressources sont les suivants (hors Ile de France) :

Nombre de personnes composant le ménage Ménages aux ressources très modestes (€) Ménages aux ressources modestes (€)
1 14 360 18 409
2 21 001 26 923
3 25 257 32 377
4 29 506 37 826
5 33 774 43 297
Par personne supplémentaire + 4 257 + 5 454

 

Le logement concerné ne doit pas être achevé depuis moins de 15 ans à la date de dépôt du dossier et ne doit pas avoir bénéficié d’autres financements de l’état au cours des 5 dernières années (éco-PTZ par exemple).

Pour quoi ?

  • Pour les propriétaires occupants :
    Les travaux entrepris doivent garantir une amélioration de la performance énergétique du logement d’au moins 25%. Cet objectif est calculé sur la base d’un diagnostic initial réalisé par un opérateur spécialisé.
    L’ensemble de travaux financés doit être réalisé par des professionnels du bâtiment.
  • Pour les bailleurs :
    Les travaux d’économies d’énergie engagés doivent permettre une amélioration énergétique d’au moins 35% et l’atteinte de l’étiquette D sur le Diagnostic de Performance Energétique (DPE). Une convention entre l’ANAH et le bailleur doit également être signée afin d’encadrer le loyer pendant une période de 8 ans et de réserver la location à des ménages aux revenus modestes.
  • Pour les syndicats de copropriétaires :
    Afin d’aider les copropriétés fragiles ou en difficultés à maitriser les charges, l’ANAH propose une subvention collective pour financer les travaux de réhabilitation thermique permettant un gain énergétique d’au moins 35%.

 

Quel montant ?

  • Pour les propriétaires occupants :
    L’aide de l’ANAH varie en fonction des ressources. Elle représente 35% du montant des travaux pour les ménages aux revenus modestes et 50% pour les ménages aux revenus très modestes, plafonnée dans tous les cas à 20 000 € HT.
    Dans le cas de travaux lourds pour la réhabilitation de logements indignes ou très dégradés, l’aide ANAH représente 50% du montant des travaux (plafonnée à 50 000 € HT) quel que soit les revenus du ménage.Pour les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25%, une prime complémentaire, appelée prime FART (Fonds d’Aide à la Rénovation Thermique) est accordée en complément. Elle représente 10% du montant HT des travaux, plafonnée à 2 000 € pour les ménages très modestes et 1 600 € pour les ménages modestes.
  • Pour les bailleurs :
    L’aide accordée correspond à 25% du montant des travaux, dans la limite de 750€/m2 SHF et de 80 m2 (soit un maximum de 60 000 €/logement).
    En complément, une prime FART de 1 500 €/logement est accordée.
  • Pour les syndicats de copropriétaires :
    Le montant total de la subvention collective est de 3 390 €/logement. Une prime FART de 1 500 €/logement est également accordée.

 

Comment ?

Pour bénéficier des ces aides, il est indispensable d’être accompagné par un opérateur spécialisé.
Pour cela, vous devez contacter votre conseiller REGENERO qui vous orientera vers les interlocuteurs adéquats.

 


bigbang communication